Le mur de l'Ouest n'est pas tombé

Hervé Juvin (2015)


 

Débiteurs éternels des Etats-Unis

 

« La reconnaissance historique due aux troupes américaines par l'Europe s'est transformée en dette irrécouvrable. Au prix d'une manipulation de l'histoire ; dans les années 1950, aucun Européen ne doutait que l'URSS ait à elle seule assuré l'essentiel de l'effort de guerre anti-nazi ; ses trente millions de morts, son économie détruite au tiers en témoignaient. En 2014, les Européens croient que ce sont les Etats-Unis qui ont fourni l'essentiel de l'effort de guerre... alors que l'économie américaine en est sortie deux fois plus riche et plus dominante (notamment en s'appropriant brevets et actifs industriels allemands, soigneusement protégés lors des bombardements), de sorte que la Seconde Guerre mondiale aura été le meilleur placement de toute l'histoire des Etats-Unis ! L'Europe n'aurait-elle été libérée de l'emprise nazie, puis soviétique, que pour tomber sous l'emprise américaine ? Les soldats de La Fayette, eux, n'ont pas colonisé les Etats-Unis qu'ils avaient aidés à conquérir leur indépendance. »



L'ordre américain  


" L’avertissement doit être entendu ; un peuple pourra-t-il se constituer en Etat si cet Etat n’est pas assujetti à l’ordre américain ? L’exemple du gouvernement égyptien de Mohammed Morsi, d’abord soutenu par les Etats-Unis, puis renversé après qu’il eut refusé d’obéir au FMI et aux banquiers américains, est intéressant. Un Etat sera tenu pour légitime si, et seulement si, il organise l’obéissance aux marchands, aux banquiers et aux firmes américaines. Sinon…"



Prise en otage des Etats

 

« Des sociétés d’avocats, des agences de renseignement et des sociétés de sécurité privées se sont spécialisées dans les poursuites contre des gouvernements délinquants – nuisant à la rentabilité du capital – et un gouvernement d’Amérique du Sud a été dûment poursuivi pour avoir augmenté le salaire minimum, un autre pour avoir laissé une guérilla perturber les opérations minières, un troisième pour avoir laissé des activistes de l’écologie recueillir et diffuser des informations nuisibles à ses plantations agricoles ! »

 


Obama, gendre idéal ?

 

« En maintenant Guantanamo, en légitimant l’emploi de la torture pour les ennemis des Etats-Unis, en prenant à l’encontre des journalistes ou des auteurs de fuites d’information, comme Julian Assange, Bradley Manning ou Edgar Snowden, des dispositions exorbitantes, en banalisant les exécutions extra-judiciaires par drones, le président Obama a agi comme même Richard Nixon ne l’avait pas fait au moment du Watergate, et comme George Bush père ne l’aurait jamais fait contre l’ennemi irakien. L’Empire américain a non seulement renforcé son pouvoir depuis 2001, il a aussi employé des moyens plus extrêmes pour assurer ce pouvoir. »


Chine et pollution

 

« La Chine bute. Pas sur la bulle immobilière, la parité yuan/dollar, ou les manœuvres américaines agressives à son égard. Sur la survie. Si les autorités chinoises chargées de l'environnement en avaient le courage, si les institutions internationales osaient le faire, Pékin, Harbin, et combien d'autres villes chinoises auraient dû être déclarées impropres à la vie humaine et évacuées. "La croissance ou la mort" était le slogan du passé ; "la croissance, et la mort" va devenir le slogan du futur.»