Le crépuscule de la France d'en haut

Christophe Guilluy (2016)

 

le plus grand plan social de l’Histoire 

 

« L’économie mondialisée, qui repose sur une division internationale du travail, mais aussi sur la mécanisation et la robotisation, n’a plus besoin des classes populaires occidentales (trop chères, trop protégées), mais d’ouvriers en Chine, en Inde ou en Afrique et de cadres (biens rémunérés) et d’immigrés (sous-payés) aux Etats-Unis et en Europe. L’adaptation des sociétés européennes et américaines aux normes de l’économie-monde passe donc par la mise en œuvre du plus grand plan social de l’Histoire, celui des classes populaires. Cette procédure de licenciement massive n’a pas été annoncée, encore moins négociée. »

 

« Le débat sur la présence des minorités à la télévision ou à l’Assemblée masque la question essentielle de la représentation des classes populaires. »