Complot mondial contre la santé

Claire Séverac

 

Big Pharma

 

 "Un homme en bonne santé n'est pas rentable pour les multinationales ; alors on invente et l'on nous vante des substances qui éventuellement nous rendent malades, pour nous vendre d'autres médicaments qui soignent les symptômes, mais surtout pas les causes, détruisent au passage nos défenses immunitaires, ce qui nous rend plus réceptifs à la prochaine épidémie... Le seul but étant de nous faire consommer un maximum de produits pour un plus grand enrichissement de "Big Pharma" !

Un paysan qui cultive ses terres en épandant du fumier naturel ou en sulfatant ses vignes, qui fait ses jambons et ses fromages et qui vend sa production sur les marchés n'est pas rentable pour les multinationales, puisqu'elles ne peuvent rien croquer au passage ! Alors, quand le plan s'est mis en marche, les "conseillers agricoles" sont allés lui expliquer comment simplifier sa vie avec quelques produits chimiques, avec le progrès génétique, sans bien sûr l'avertir, là non plus, des effets secondaires ! Et puis, qu'être agriculteur de père en fils ce n'était pas suffisant pour reprendre la ferme, qu'il fallait passer un diplôme (histoire de le guider sur la bonne voie) et prendre un crédit pour agrandir l'exploitation, se moderniser ! Et voilà comment le piège se referme : il faut produire toujours plus pour rembourser les emprunts, mais le conseiller est là (comme le visiteur médical) pour donner la liste des produits qui vont produire ce miracle. Quand ils ont bien éreinté leurs champs et leurs bêtes à produire contre nature, nos amis paysans ne peuvent plus vendre qu'à perte à d'autres multinationales, à cause de cette fichue concurrence, alors que les produits n'ont jamais été aussi chers pour les consommateurs. Pendant ce temps, où va l'argent ?

Quelqu'un qui mange des aliments naturels n'est pas rentable pour les multinationales. Alors, cautionnée par leurs amis de la FDA (Food and Drug Administration), de l'AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) en France et autres organismes gouvernementaux, protégée par la connivence de la plupart des grands médias qui se soucient plus des revenus publicitaires que de la santé des gens, la grande industrie alimentaire a entrepris de nous conditionner : les campagnes de pub nous ont appris que les graisses naturelles, extrêmement dangereuses, donnaient du cholestérol, qu'il fallait manger light...mais pour que ça ait du goût, ils ont rajouté des tonnes de sucre provoquant obésité et diabète et puis, des "éléments de substitution" dont on ne sait pas ce que les noms cachent, des conservateurs, des stabilisants, des colorants pour que les aliment gardent une couleur appétissante sous les emballages plastiques...et autres ingrédients nocifs : aspartame, glutamate de sodium, benzoate de sodium, bromate de potassium, nitrite de sodium, et des milliers d'autres. Les effets mortels de ces additifs sont bien connus et documentés maintenant, toutefois ils sont toujours utilisés."