La Russie


 La Russie des derniers Tsars


« Le Tsar Alexandre III établit la Banque Foncière des Paysans dès le début 1880, qui accordait des prêts sans intérêt aux paysans, car il cherchait à canaliser les investissements pour les injecter dans l’amélioration des conditions agricoles. Le Tsar Alexandre et son ministre des finances, Nikolaï Bunge, conçurent et mirent en place le droit du travail le plus complet de l’histoire européenne. Son fils, Nicolas II, le compléta continuellement jusqu’à ce qu’éclate la Première Guerre mondiale.

Les russes furent les pionniers en matière du droit du travail. Le travail des enfants fut aboli plus de 100 ans avant qu’il ne le soit en Grande-Bretagne en 1867. La Russie fut le premier pays industrialisé à passer des lois limitant les heures de travail dans les usines et les mines. Les grèves qui furent interdites en Union Soviétique, étaient autorisées mais peu courantes du temps du Tsar. Les droits syndicaux furent reconnus en 1906, tandis qu’une inspection du travail contrôlait strictement les conditions de travail au sein des usines. En 1912, une couverture sociale fut introduite. La législation du travail était si avancée et humaine que le président des Etats-Unis, William Taft, déclara : « l’Empereur de Russie a promulgué une législation des travailleurs plus proche de la perfection que celle de n’importe quel pays démocratique. »

 

Stephen Mitford Goodson, Histoire des Banques Centrales (2015)