La Gaule et les Gaulois

Histoire des gaules, 1842, Amédée Thierry, tome 3
Histoire des gaules, 1842, Amédée Thierry, tome 3

 

La corruption des élites gauloises

 

     "Depuis le commencement de la guerre, César s'était fait livré tous les jeunes Gaulois distingués par la richesse, la naissance ou le rang de leur famille ; et il les gardait près de lui, moins comme des auxiliaires que comme des otages. Etudiant à loisir leur caractère et leur penchants, il s'appliquait à les corrompre par l'ambition, à les éblouir par la gloire, à étouffer en eux tout sentiment patriotique.

De cette pépinière de petit tyrans sortaient ses instruments les plus dévoués et les traitres les plus redoutables à la Gaule.

Le proconsul les jetait ensuite sur le point où il voulait exciter des orages. Il leur prodiguait l'argent, il leur prêtait au besoin ses soldats, il préparait par leurs intrigues, chez ses alliés les plus fidèles, une conquête facile et en apparence moins odieuse que la conquête à force ouverte."

 

"D'après le chef gaulois Dumno-rix : "César s'est emparé par une perfidie infâme de tout ce qui conservait encore dans l'âme quelque indépendance, quelque amour de la patrie."

 

Textes repris par François Assélineau (UPR) lors d'une conférence sur l'Histoire de France.