Protectionnisme

« Il y a les programmes adaptés à la concurrence de tous contre tous, que nous vivons actuellement, et qui feront de nous des esclaves afin de devenir enfin concurrentiels. Et il y a les programmes qui veulent conserver les acquis sociaux sans protéger le pays de la concurrence extérieure et qui nous mènent droit à l’abattoir par dépeçage et équarrissage. Voilà à quoi se réduit votre choix à cette présidentielle tant que vous ne voudrez pas entendre parler de protectionnisme… »

 

Lectures au peuple de France