Paradoxe

« Il n’y a pas si longtemps, la Libye a été détruite en tant que société fonctionnelle, afin, paraît-il, de protéger une rébellion à Benghazi d’une répression gouvernementale supposée. Maintenant, les Etats-Unis exhortent le gouvernement de Kiev à continuer l’utilisation de ses forces armées pour réprimer une rébellion dans le Donbass. Le président ukrainien Petro Porochenko n’est pas accusé de « bombarder son propre peuple », bien que ce soit exactement ce qui se passe. »

Diana Johnstone, Hillary Clinton : La reine du chaos (2015)