Monstre économique

« Le monstre économique meurt de son propre succès, comme le cancer qui envahit un organisme vivant et qui finit par mourir lui-même de l’épuisement terminal de sa victime. »

Michel Bounan, Logique du terrorisme (2e édition : 2011)