Dividendes

« Selon les principes de comptabilité, dans le partage de la valeur, l’apport en travail est considéré comme un coût, alors que le paiement des dividendes et des bonus est une part de bénéfice. Or aucun facteur objectif ne justifie qu’un salaire soit un coût, et les dividendes et les salaires des dirigeants des parts de bénéfice : tous sont au même titre des « avances » nécessaires, il s’agit donc d’une simple croyance. »

Paul Jorion, Economiste, Telerama.fr, 5 avril 2016