U.E.

« Combien de fois faudra-t-il le répéter : pour les partis de gouvernement, la question de l’existence de l’Europe est un véritable tabou auquel tout est subordonné, même la nature démocratique de nos institutions. Non seulement il est hors de question de la remettre en cause, mais très bientôt, à entendre ces enragés, il sera même hors de question de l’évoquer. Alors, allons-nous vers une loi Gayssot sur cette question ? »

Chritophe Servan,

bvoltaire.fr, 11 mai 2016