Démocratie

« Comment appelle-t-on un régime où les professions de foi n’engagent en rien, où nul besoin d’avoir la majorité des inscrits pour embrasser la fonction suprême, où le peuple perd toute capacité d’action après avoir donné sa voix, où le référendum d’initiative populaire est exsangue, où 80% des lois dépendent d’un groupuscule supranational, ersatz du feu Politburo… ? Une démocratie ? »

 

Jérôme Pages (2016)