Obsolescence programmée

« Outre l’incongruité d’utiliser des cerveaux pour fabriquer de la merde, c’est l’humain qui tend vers le débilitant à consommer frénétiquement cette merde, c’est la Banque qui se gave de l’intérêt de nos emprunts à la consommation, et c’est l’environnement qui trinque. »

 Lectures au peuple de France (2014)