Complot

"L'essentiel de l'essentiel, c'est que nous n'avons pas de représentants. Les banquiers en ont. Nous n'avons pas de Constitution, les banquiers ont une Constitution. Les riches ont des représentants qui sont à leur service contre nous. Si on n'accepte pas de parler d'intrigue, de complot ou de trahison, on n'arrive pas à parler du réel, donc on ne pose pas le diagnostic. On est en pleine lutte des classes avec interdiction de parler de lutte des classes, ce serait ringard ! Nous ne sommes que des individus soi-disant isolés, le complotisme serait du confusionnisme, du fascisme, de l'antisémitisme... N'importe quoi, hein ! Si on cède à ces injonctions et qu'on s'interdit de parler de complots, on s'interdit de résister ! On va être victime à vie !"
Etienne Chouard, Magazine Nexus (janvier 2015)

Écrire commentaire

Commentaires : 0