Lieu de réflexion qui met à votre disposition des textes issus d'ouvrages souvent ignorés des grands médias,  pour aiguiser votre esprit critique.  Belles lectures .

 

 Nouveaux textes    Anciens textes    Tous les livres    LES LIVRES

Dernier texte proposé

 

 

« Mondialisation heureuse et protectionnisme nauséabond : termes de novlangue permettant à eux seuls de faire valider par 80% de la population occidentale son propre plan de licenciement, population qui de facto se retrouve en concurrence directe et faussée avec le reste du monde… ou la raison évincée par la malice des manieurs de mots. »

 

Lectures au peuple de France

 

 

 

 

     Ce monde-ci n’est qu’une œuvre comique

     Où chacun fait ses rôles différents.

     Là, sur la scène, en habit dramatique,

     Brillent prélats, ministres, conquérants ;

     Pour nous, vil peuple, assis aux derniers rangs,

     Troupe futile et des grands rebutée,

     Par nous d’en bas la pièce est écoutée ;

     Mais nous payons, utiles spectateurs,

                                              Et, quand la farce est mal représentée,

                                              Pour notre argent nous sifflons les acteurs.

                                                                                 Jean-Baptiste Rousseau,

                                                                             Epigramme (XVIIIe siècle)

 

  

 Droit d'ingérence

 

 « On se trouve ainsi face à un dilemme : soit tout pays qui en a les moyens se voit reconnaître le droit d’intervenir partout où un argument humanitaire peut être invoqué pour justifier cette intervention, et c’est la guerre de tous contre tous, soit une telle action est réservée à certains Etats ayant la mainmise sur les institutions internationales, et on arrive à une dictature de fait dans les affaires internationales. A cela, les partisans de l’ingérence répondent en général que de telles interventions militaires ne doivent pas être le fait d’un seul Etat, mais de la « communauté internationale » réunie en coalition. Malheureusement, il n’existe pas véritablement de « communauté internationale ». Ce concept sert à l’occident pour désigner toute coalition momentanée dont il prend la tête. Cette notion fait désormais concurrence aux nations unies puisqu’elle permet de s’ériger au-dessus du droit international en se présentant comme « démocratique », puisque commandée par des « démocraties ». Ne manquons pas de souligner toute l’ironie qu’il y a à invoquer la démocratie sur le plan intérieur tout en violant le principe au niveau international.»

  

Jean Bricmont (2012), introduction du livre de Randolph Bourne, La santé de l’Etat c’est la guerre (1ère édit. 1919)

 

"Quand je donne mon opinion, vous ne devez pas l'accepter jusqu'à ce que vous soyez convaincu qu'elle est correcte."

  Sheik Imran Hosein

       Les écrits, issus d'ouvrages, que nous vous proposons sont classés par domaine de réflexion et de savoir : Le Monde d'aujourd'hui vous propose un panel d'auteurs contemporains qui vous montre le monde tel qu'il est vraiment et non pas tel qu'on vous le décrit. Le Monde d'hier se repose pour sa part sur des écrits qui font référence aux fondations du monde moderne, ce qui permet de mieux le comprendre.

En outre, pour Dominer les Masses, les différents Pouvoirs ont recours à la manipulation et au mensonge. Sans maîtrise des subtilités rhétoriques et autres théories d'asservissement, l'émancipation du Peuple est impossible.

D'autre part, l'homme maître de savoirs est un homme dont l'esprit tend à l'émancipation. Ouvrons donc une des portes de ce monde infini avec Savoir et Connaissances.

Pour finir sur une note de volupté, Mots et Langages vous encourage à la maîtrise de la langue, une des libertés premières, par le biais d'oeuvres classiques qui la magnifient. Bonne lecture...